Patrick Bruel accusé de harcèlement

Patrick Bruel est soupçonné d’exhibitionnisme et de harcèlement sexuel sur une jeune esthéticienne.

Le 9 août dernier, à Ajaccio, une esthéticienne de l’hôtel Radisson de Porticcio se serait rendue dans la loge du chanteur pour une séance de massage, réservée par un proche. Patrick Bruel lui aurait alors fait comprendre qu’il s’attendait à une prestation à caractère sexuel. La jeune femme aurait refusé, et il aurait insisté. Il aurait rejeté le sous-vêtement jetable qu’il est habituel de porter lors d’un tel massage, et aurait voulu rester nu.

Patrick Bruel a eu une audition dimanche soir, auprès des gendarmes de Châlons-en-Champagne, dans la Marne. Il a admis qu’il était resté nu, mais recouvert d’une serviette, et a nié tout geste déplacé envers la jeune femme. “Nous étions une heure avant mon concert, dans ma loge, accessible à tous. Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l’habitude d’entrer à tout moment dans ma loge. Je n’ai pas eu la moindre intention, ni le moindre geste déplacé envers cette femme”, explique-t-il.

Le parquet d’Ajaccio s’est lancé dans une enquête préliminaire. La plaignante a quant à elle quitté son emploi, choquée. Des employés de l’hôtel ont été interrogés et ont fourni des éléments allant dans le sens de la version de la jeune femme. Mais les faits ne seraient pas produits à l’hôtel… En attendant, Patrick Bruel est présumé innocent jusqu’à la clôture du dossier.

Rubriques

People