Nathalie Baye confirme l'usurpation d'héritage par Laeticia Hallyday

La mère de Laura Smet a enfin pris la parole concernant l'héritage de Johnny Hallyday, dont sa fille a été privée ainsi que son demi-frère, David Hallyday. Pour Nathalie Baye, qui a partagé la vie du rockeur de longues années, il est clairement impossible que ce dernier ait choisi de déshériter ses deux plus grands enfants au profit de Laeticia Hallyday et de toute sa famille.

Sa prise de parole était très attendue. Nathalie Baye a enfin pris la parole au sujet du testament de Johnny Hallyday, sur lequel sa fille Laura ne figure pas. Et l'actrice ne mâche pas ses mots concernant Laeticia Hallyday, qu'elle accuse clairement d'usurpation d'héritage.

Après la prise de parole de Sylvie Vartan, ancienne compagne du rockeur et mère de David Hallyday, lui aussi privé d'héritage, Nathalie Baye, qui avait expliqué ne pas vouloir se mêler de cette affaire, dit avoir été contrainte de le faire pour rétablir la vérité face aux nombreux mensonges qui circulent dans la presse. « La multi­tude de mensonges et d’at­taques circu­lant dans la presse et sur les réseaux sociaux me fait sortir de mon silen­ce… », déclare en premier lieu l'actrice dans Le Figaro. 

« Je connais Johnny, nous nous sommes aimés. Notre compli­cité et affec­tion a été présente jusqu’à la fin. Johnny aimait ses enfants, les aînés David et Laura ainsi que Jade et Joy », affirme-t-elle par la suite, avant de continuer : « Malheu­reu­se­ment, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère. Johnny en a beau­coup souf­fert, David et Laura aussi. Il y avait l’ap­pa­rence, photos fami­liales à l’ap­pui, mais la réalité était beau­coup moins gracieuse. » 

« Toute la famille Boudou est citée sur le testa­ment, jusqu’au frère que Johnny ne suppor­tait pas »

En effet, d'après Nathalie Baye, le chan­teur « lâchait prise  » et « seules la musique et la scène le faisaient tenir ». Johnny Hally­day, qui était « épuisé » et « très seul malgré le monde autour de lui », « déga­geait depuis long­temps beau­coup de tris­tesse. »

La comédienne tient pour responsable de cette tristesse Laeticia Hallyday et tout le clan Boudou, qui ont coupé du monde Johnny dans le but de s'octroyer son héritage. « Toute la famille Boudou est citée sur le testa­ment, jusqu’au frère que Johnny ne suppor­tait pas, tandis que David et Laura, artistes eux-mêmes, se voient refu­ser ne serait-ce que le droit d’écou­ter le projet d’al­bum post­hume de leur père », souligne Nathalie Baye.

Rubriques

People