Nabilla se lance dans le bitcoin, le gendarme de la bourse l'interpelle

Alors qu'elle avait fait la publicité d'une société vendant des bitcoins, Nabilla a été interpellée sur Twitter par le gendarme de la bourse sur la dangerosité de la monnaie virtuelle.

Nabilla est toujours à l'affût des nouveautés et des opportunités publicitaires. Dernièrement, sa dernière lubie consistait à promouvoir une société basée à Andorre spécialisée dans le trading de bitcoins. "Le bitcoin, c'est comme un investissement puisque c'est de l'argent que vous pouvez toujours récupérer, c'est de l'argent virtuel. Mais honnêtement si vous voulez essayer, faites-le avec eux...", expliquait-elle à ses abonnés, tout en leur assurant que "c'est gratuit, il n'y a rien à perdre".

L'AMF se manifeste

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) a très vite saisi l'ampleur de l'influence de la jeune femme sur son jeune public et a décidé d'intervenir en postant un message de prévention sur Twitter. 

C'est au départ sur son compte Snapchat que la jeune femme a commencé à promotionner la monnaie virtuelle.  Dans une vidéo sur YouTube, les passages où la jeune femme incite ses fans à tenter l'aventure du bitcoin ont été compilés afin de créer une vidéo entière de promotion par le compte "Trader Cryptos".

Rubriques

People