Mickael Jackson : "du porno et des bonbons"

Dans le documentaire Leaving Neverland, diffusé hier soir sur M6, James Safechuck, l'un des deux témoins accusant la star d'agressions pédophiles, décrit le quotidien de la star. Un quotidien partagé entre alcool, pédopornographie et attouchements. 

Diffusé ce jeudi 21 mars sur M6, le documentaire Mickael Jackson : Leaving Neverland a mis en lumière les dires de Wade Robson et James Safechuck, tous deux très proches de Michael Jackson durant leur enfance. James Safechuck rapporte notamment des actes d'attouchements répétés qu'il dit avoir subi de la part de la star, qu'il avait rencontré lors du tournage d'une publicité pour un célèbre soda.

Les liens entre Mickael Jackson et le jeune garçon d'alors sont tellement forts, que le pré-adolescent passe pratiquement tout son temps avec la star. James Safechuck, qui affirme avoir été initié à l'alcool et le sexe par la star alors qu'il n'avait que dix ans, raconte notamment de sinistres week-end dans une résidence de Michael Jackson, à Los Angeles.

"Il mettait du porno quand il était dans la baignoire. Il avait des petites télés, on pouvait regarder du porno n'importe où. Du porno et des bonbons, voilà ce qu'il proposait", affirme-t-il dans ce documentaire, tout en racontant toutes les fois où le roi de la pop l'a abusé sexuellement. C'est notamment Mickael Jackson qui l'aurait initié à la masturbation dans une chambre d'hôtel parisienne...

Rubriques

People