En pleine procédure de divorce, Stefen Belafonte n'hésite pas à sortir les dossiers...

La chanteuse Mel B aimerait que son divorce en finisse au plus vite. Car plus les semaines passent depuis l'annonce de sa rupture avec Stefen Belafonte, plus les révélations concernant les deux anciens amoureux se font scandaleuses. 

Fermement décidé à obtenir la garde d'Angel, la fille de 10 ans que Mel B a eu avec Eddie Murphy et dont Stefen Belafonte se dit très proche, ce dernier n'a pas hésité à affirmer face au juge plusieurs déclarations bien embêtantes pour l'ancienne Spice Girls.

Dans ces documents que RadarOnline a réussi à se procurer, on apprend ainsi que le producteur de films accuse sa future ex-femme d'alcoolisme chronique et de consommation de cocaïne, dont elle serait totalement accro. 

"Elle va recevoir sa dose de vitriol"

Des addictions qui dureraient depuis des années et qui seraient à l'origine de leur rupture. "La raison la plus importante de mon inquiétude pour la sécurité de l'enfant est que la partie adversaire [Mel B, ndlr] a une addiction invétérée et constante à la cocaïne et l'alcool", explique ainsi Stefen Belafonte.

Afin d'appuyer ses déclarations, l'ancien compagnon de Mel B cite le thérapeute de cette dernière, le docteur Charles Sophy. Ainsi, on apprend que le 19 mars dernier, le spécialiste annonçait par message à Stefen Belafonte que sa femme acceptait de se soigner : "Aujourd'hui, elle va recevoir sa dose de vitriol et la recevra tous les trente jours".

Mel B n'a pas encore réagi à ses nouvelles accusations.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !