Le magicien David Copperfield accusé d'agression sexuelle sur une mineure en 1988

La victime présumée, qui avait à l'époque des faits 17 ans et qui voulait faire carrière dans le mannequinat, accuse le magicien star, qui avait 32 ans, de l'avoir droguée et violée.

Les accusations sont graves. Tellement graves que David Copperfield a préféré prendre les devants en publiant, ce mercredi 24 janvier, un communiqué de soutien au mouvement #MeToo dans lequel il rapporte faire l'objet de "fausses accusations". Quelques instants après cette révélation, le site anglais The Wrap publiait les accusations de la victime présumée du magicien, une certaine Brittney Lewis.

Âgée de 17 ans au moment des faits, en 1988, la jeune fille rêvait de percer dans le monde du mannequinat. Elle avait alors effectué un voyage en Californie à l'invitation du magicien David Copperfield, dont elle avait fait la connaissance lors d'un concours de beauté. Durant ce voyage, Brittney Lewis assure avoir vu le magicien star verser quelque chose dans son verre. Ensuite, la jeune fille évoque des flashs et raconte : "Je me souviens qu'on m'a enlevé mes vêtements. Il m'embrassait le visage et je me souviens qu'il a commencé à descendre le long de mon corps et c'est là que j'ai perdu connaissance". 

Brittney Lewis aurait porté cette affaire auprès du FBI en 2007 et n'aurait pas demandé d'accord financier avec David Copperfield, affirme le site The Wrap.

Pour l'heure, David Copperfield ne s'est pas expliqué sur ces accusations, préférant poster sur Twitter un message de soutien au mouvement #MeToo : "Nous voulons tous que les victimes d'agressions sexuelles soient reconnues et nous devons nous fixer comme règle de les écouter, afin d'avancer", ajoutant tout de même : "Mais imaginez ce que cela fait, quand vous soutenez le mouvement, d'avoir été accusé à tort dans le passé", avant de conclure : "Alors que je sens venir une nouvelle tempête, je veux que le mouvement s'épanouisse".

Rubriques

People