L'animatrice de Sud Radio, qui a cosigné la tribune des 100 femmes contre le puritanisme, publiée dans Le Monde, a fondu en larmes à la télévision...

Au lendemain de sa déclaration polémique tenue sur BFMTV, dans laquelle elle avait affirmé que l'on pouvait « jouir d'un viol », insinuant ainsi qu'une agression sexuelle pouvait être source de plaisir, Brigitte Lahaie a éclaté en sanglots sur le plateau de TV5 Monde, où elle était invitée ce jeudi.

Dans l'émission "L'Invité", qui sera diffusée ce vendredi 12 janvier, celle qui a signé aux côtés de Catherine Deneuve et des dizaines d'autres personnalités une tribune pour réclamer le droit d'être importunées par les hommes n'a pas pu retenir ses larmes à l'évocation du lynchage dont elle a été la cible sur les réseaux sociaux, suite à ses propos.

« Je ne dis jamais les choses pour blesser à l’antenne »

« On peut jouir lors d’un viol je vous signale », avait-elle répliqué sur BFMTV. « Je regrette que cela ait été mal compris et surtout sorti de son contexte », a-t-elle expliqué ce jeudi au présentateur Patrick Simonin avant de préciser : « C’est malheureusement une vérité. J’aurais peut-être dû ajouter ce “malheureusement” ».

« Ce que je voulais dire, c’est que parfois, le corps et l’esprit ne coïncident pas (...) Je dis simplement que si on veut vraiment avancer sur la violence faite aux femmes, il faut peut-être comprendre comment on peut, en amont, faire que les choses changent », a poursuivi Brigitte Lahaie, ajoutant, émue :  « Je peux regretter cette phrase parce que je n’ai pas vécu une journée très agréable. Mais, je ne dis jamais les choses pour blesser à l’antenne ».

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !