Les Vietnamiens ne décolèrent pas!

Le scandale Ngoc Trinh est encore d'actualité. 15 jours après sa montée des marches à Cannes, la mannequin de 29 ans fait encore parler d'elle. Les autorités vietnamiennes sont toujours aussi en colère. Le Ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme de son pays d'origine persiste: "C'est une offensive pour choquer le public". Si le public cannois a apprécié  cette robe composée d'un body-string en dentelle et brodée de perles et sequins avec le dos entièrement nu, ce n'est vraiment pas le cas de ses compatriotes. Pour eux, le modèle a fait honte au Vietnam. Bon, c'est vrai que c'etait assez sexy... Mais  c'est ça Cannes! 

Rubriques

People