La marque de Kim Kardashian fait polémique

Alors que Kim Kardashian a officialisé sa marque de sous-vêtements le 25 juin, le maire de Kyoto lui a demandé de changer le nom choisi…

Kim Kardashian a créé sa propre marque de sous-vêtements, qu’elle a baptisée Kimono. Le maire de Kyoto a réagi devant ce nom selon lui très mal choisi. Dans une lettre ouverte, il explique notamment que le kimono est “une robe ethnique traditionnelle qui occupe une place privilégiée dans notre nature et notre histoire. Il est le fruit des efforts et des études de nos ancêtres et fait partie de notre culture”.

Il rappelle également que le kimono fait partie du Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO et demande surtout à la star de changer le nom de sa marque au plus tôt. Le maire de Kyoto s’indigne de voir que ce vêtement traditionnel est utilisé à des fins commerciales. Une pétition a été signée par plus de 110 000 personnes. Kim Kardashian a répondu que son intention était simplement de “faire un clin d’oeil à la beauté et aux détails du kimono” et que ce choix “n’empêchait ni ne restreignait quiconque de fabriquer des kimonos, ou d’utiliser le vêtement en sa référence traditionnelle”.

Rubriques

People