Le soir de Noël 1975, Nicolas Hulot a retrouvé le corps sans vie de son frère Gonzague, roulé dans un tapis au sous-sol de la maison familiale. Il s'est suicidé...

Ce soir de Noël restera à jamais gravé dans la mémoire de Nicolas Hulot et de ses proches. Et pour cause, le futur ministre de la Transition écologique n'a que 19 ans lorsqu'il découvre le corps sans vie de son frère Gonzague. Un choc d'autant plus grand que l'aîné de la fratrie avait annoncé l'été dernier à sa famille qu'il partait faire le tour du monde. Il n'avait depuis plus donné de signe de vie à ses proches. Un silence dont la famille Hulot avait fini par s'accommoder.

Le corps de leur frère est roulé dans un tapis, au sous-sol

Le soir du 24 décembre 1975, Nicolas Hulot et sa soeur Béatrice se rendent au sous-sol de la maison familiale pour récupérer une chaise supplémentaire. C'est alors qu'il se rende compte de l'impensable : le corps de leur frère mort est roulé dans un tapis. Avant de se donner la mort, Gonzague a laissé un court mot : "La vie ne vaut pas la peine d'être vécue."

En remontant du sous-sol, Nicolas préfère, avec la complicité de son oncle, ne pas parler de cette effroyable découverte à sa mère pour lui laisser encore quelques heures de festivités. La famille célèbre alors cette "immonde nuit de Noël", se souvient Nicolas Hulot dans son livre "Les Chemins de traverse" (éditions Lattès). 

Le lendemain matin, le jeune homme trouve la force d'annoncer la macabre découverte du corps de son frère à sa famille. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !