Johnny Hallyday : "il pensait que ça allait m'endurcir", confie Laura Smet

À l'occasion de la sortie imminente du film Les Gardiennes, dans lequel elle partage l'affiche avec sa mère Nathalie Baye, Laura Smet s'est confiée à Version Femina au sujet de son papa Johnny Hallyday.

Durant l'entretien accordé au magasine Version Femina pour le film Les Gardiennes, qui sortira le 6 décembre prochain, Laura Smet a évidemment parlé de son père. Dans un premier temps, elle est revenue sur la collaboration avec sa maman en insistant sur leur relation fusionnelle.

"Nous sommes privilégiées, car nous avons une relation où l'on se dit tout, autant dans le domaine privé que professionnel. Je lui confie mes doutes et ça me rassure. Si j'étais chanteuse, je demanderais conseil à mon père, évidemment", a expliqué la belle trentenaire.

C'est ensuite Nathalie Baye qui prend la parole pour raconter une anecdote amusante sur Johnny Hallyday et sa fille : le chanteur emmenait sa fille voir des films d'horreur, ce qui la "rendait dingue". Laura précise : "Oui, j'ai été élevée avec Ça, de Stephen King, ou Chucky la poupée de sang, que mon père m'avait même offerte. C'était mignon, car il pensait que ça allait m'endurcir alors que je réveillais ma mère à 3h du matin parce que j'avais envie de faire pipi et j'avais peur que la poupée me saute dessus ! [rires] Il recommence aujourd'hui avec mes petites soeurs. En même temps, c'est une chance pour moi d'avoir des parents comme les miens."

S'ensuit une vraie déclaration d'amour. "J'éprouve pour mon père un amour inconditionnel. J'en prends soin et j'y tiens comme à la prunelle de mes yeux", confie Laura Smet qui n'a pas tenu à s'exprimer sur l'état de santé délicat du chanteur.

Rubriques

People