Johnny Depp n'est pas près de se sortir de toutes ses histoires avec la justice : récemment, il s'est retrouvé au coeur d'une nouvelle affaire avec ses deux gardes du corps, qui ont porté plainte contre lui. 

L'acteur Johnny Depp s'est récemment vu traîner en justice par ses gardes du corps, qui dénoncent leurs mauvaises conditions de travail à ses côtés. 

Johnny Depp en guerre avec ses gardes du corps

Après une querelle judiciaire avec Amber Heard, et un procès avec ses anciens managers à qui il réclame 25 millions de dollars, Johnny Depp se retrouve désormais avec une plainte contre lui de la part de ses anciens gardes du corps. En effet, Eugene Arreola et Miguel Sanchez ont souhaité, selon TMZ, dénoncer les mauvaises conditions dans lesquelles ils travaillaient lorsqu'ils étaient employés par l'acteur de 2016 à début 2018 : «Ils se sont retrouvés dans des situations dangereuses et inacceptables à partir du moment où Edward White, le nouvel associé de Johnny Depp, a pris les rênes», raconte l'avocat des deux ex-gardes. 

 «L’environnement de travail était devenu toxique et dangereux»

Les deux gardes du corps ont ainsi révélé au grand jour les derrières de leur travail, qui n'a pas toujours été facile, lorsqu'ils ont travaillé pour Johnny Depp : baby-sitting, transport d'alcool et de drogues en grande quantité, heures supplémentaires à la pelle, petit salaire, de moins en moins de pauses... Au bout du rouleau, les deux employés ont fini par porter plainte, car  «l’environnement de travail était devenu toxique et dangereux», et demandent désormais des "dommages et intérêts pour préjudice moral", déclarant "qu’ils n’ont plus protégé Johnny Depp du monde qui l’entourait, mais de lui-même."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !