Johnny Depp, la vraie victime des violences conjugales ?

Johnny Depp et Amber Heard sont divorcés depuis 2016, mais la guerre se poursuit. Finalement, ce serait l’acteur qui aurait été victime de violences conjugales, et non pas son ex-femme.

Le 26 juillet 2019, le site The Blast a dévoilé un cliché représentant Johnny Depp sur un brancard à l’hôpital. Cette photo aurait été prise juste après une violente dispute en Australie avec Amber Heard, en mars 2015. Dans le cadre de son procès en diffamation contre News Group Newspapers et Dan Wooton, journaliste du Sun, il se serait expliqué sur les faits qui se sont déroulés ce jour-là.

Johnny Depp explique qu’il voulait signer un accord post-nuptial, un mois après leur mariage. Amber Heard se serait énervée et lui aurait lancé une bouteille, puis une seconde car la première ne l’aurait pas touché. Il aurait été blessé sérieusement au doigt. Mais l’histoire ne s’arrête pas là : elle aurait aussi brûlé sa joue droite à l’aide d’une cigarette. L’avocat d’Amber Heard affirme que “cette allégation est absurde, offensante et catégoriquement fausse”, tandis que les avocats de Johnny Depp affirment qu’il a été “victime de violences domestiques”.

Rubriques

People