John Lasseter accusé de harcèlement sexuel : le cofondateur de Pixar présente ses excuses

Le réalisateur de "Toy Story" et "Cars" s'est mis en congé pour six mois et a présenté ses excuses par communiqué...

Après l'affaire Weinstein qui a ébranlé tout Hollywood, c'est au tour de l'univers Disney-Pixar d'être au coeur du scandale. Les accusations proviennent d'employés qui ont témoigné dans les colonnes du Hollywood Reporter. Tous accusent John Lasseter, cofondateur et directeur artistique de Pixar, de pratiques inappropriées.

Celui qui a entre autres réalisé "Cars" et "Toy Story" a immédiatement annoncé se mettre en congé de ses fonctions pour six mois, tout en publiant ses excuses par communiqué.

"J’ai toujours voulu que nos studios d’animation soient des endroits où les créateurs puissent développer leur vision avec l’aide et la collaboration d’autres animateurs et scénaristesCe genre de culture créative nécessite qu’elle soit entretenue en permanence. Elle se construit sur la confiance et le respect, et devient fragile si l’un des membres de l’équipe ne se sent pas valorisé. En tant que dirigeant, il est de ma responsabilité de m’assurer que cela ne se produise pas ; et je constate que je n’ai pas été à la hauteur de ce point de vue", écrit John Lasseter.

Des "étreintes non consenties"

"J’ai récemment eu quelques conversations difficiles, qui ont été douloureuses. Il n’est jamais facile de faire face à ses erreurs, mais c’est la seule façon d’apprendre d’elles. Cela m’a fait beaucoup réfléchir au dirigeant que je suis, par rapport au mentor, avocat et champion que je veux être", continue le réalisateur, avant de préciser :"On m’a informé que certains d’entre vous ne se sont pas sentis respectés, et ont été mal à l’aise. Cela n’a jamais été mon intention. Vous tous, représentez tout pour moi, et je m’excuse profondément si je vous ai laissé tomber. Je tiens à m’excuser en particulier à ceux qui ont reçu des étreintes non consenties ou tout autre geste qui pour eux dépassait les limites. Peu importe si c’était bénin pour moi, chacun a le droit de fixer ses propres limites et de les faire respecter. "

Puis de conclure, en annonçant se mettre en retrait de ses fonctions : "Aussi difficile soit-il pour moi de m’écarter d’un métier qui me passionne tant, et d’une équipe que j’estime tant, pas seulement en tant qu’artistes mais humainement, je sais que c’est la meilleure chose à faire pour nous tous actuellement. J’espère que mon congé sabbatique de six mois me permettra de prendre mieux soin de moi, de me ressourcer et de trouver l’inspiration, et finalement de revenir avec la perspicacité et la perspective dont j’ai besoin pour être le chef que vous méritez".

Rubriques

People