Invité sur le plateau de l’émission Au tableau! sur C8, Jamel Debbouze est revenu sur les raisons de son handicap.

Après Omar Sy, Edouard Philippe et et Anne Hidalgo, c’est au tour de Jamel Debbouze d'être l'invité du plateau de Au Tableau! Diffusée ce mercredi 7 février sur C8, l'humoriste a accepté de se confier lors de ce troisième numéro.  

Durant l'émission, il a abordé divers sujets, de la politique en passant par le football, toujours avec humour et légèreté. Mais face aux enfants de l’émission, curieux et intrigués, il s’est vu obligé de répondre à des questions plus personnelles. Beau joueur, il ne s’est pas esquivé et a accepté de parler des raisons de son handicap.

En 1990, il avait traversé le quai d'une gare afin de gagner du temps. Alors qu’il qu’il avait été grièvement blessé par le passage d’un train et qu'il a depuis perdu l’usage de son bras droit, son ami Jean-Paul avait lui été tué sur le coup. Le père de famille de 42 ans ne relate que très rarement cet épisode, qui reste aujourd’hui encore douloureux"j'ai traversé les rails en pleine nuit sans regarder ni à droite, ni à gauche, je voulais juste gagner du temps...". 

Même si cet accident a marqué un tournant dans la vie, l’humoriste explique qu’il est parvenu a trouver une activité adaptée à son handicap : Je ne pouvais être ni plombier, ni électricien. C’est compliqué. Même porter une poubelle, je ne pouvais pas faire. Il a fallu que je trouve un métier à la mesure de mon handicap et j’ai eu la chance d’avoir cette passion qu’est le théâtre. Mon handicap ne posait plus de problème à ce moment-là".

Le comédien et père de famille a cependant décidé de garder un ton positif. Son conseil auprès des enfants : écouter plus attentivement ses parents. "J’ai fait une bêtise, je n’ai pas écouté mes parents et je me suis rendu compte tard que c’était une bêtise de ne pas écouter ses parents".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !