La planète Hollywood serait-elle raciste ? La polémique enfle après la révélation du casting choisi par Disney pour l'adaptation du dessin-animé Aladdin.

Après La Belle et la Bête, après Le Livre de la Jungle, après Cendrillon, Disney planche désormais sur l'adaptation d'Aladdin. Le célèbre dessin animé sera bientôt adapté en film. Un long-métrage qui sera réalisé par Guy Ritchie et qui devrait sortir dans le courant de l'année 2018. 

Alors que le tournage du film n'a pas encore débuté, il fait déjà polémique. C'est le choix des acteurs qui pose problème. Les détracteurs dénoncent un casting "trop blanc", une nouvelle preuve du racisme d'Hollywood selon certains internautes. "Disney est trop occupé à essayer de trouver l'acteur blanc à qui le bronzage ira le mieux pour Aladdin", écrit l'un d'eux.

Les acteurs retenus sont inconnus du grand public. Le personnage de Jasmine sera incarné par Naomi Scott, une actrice britannique d'origine indienne. "Naomi Scott est indienne et blanche. Jasmine vient du Moyen-Orient et n'est pas blanche", écrit un autre internaute. Le comédien canadien, d'origine égyptienne, Mena Messaoud jouera lui le rôle d'Aladin. Un choix qui ne pose pas trop de problèmes, sauf pour certains twittos qui se demandent comment le film pourra être réaliste si Aladdin est moins beau que Jafar.

Car le rôle du méchant Jafar a été confié à Marwan Kenzari, un acteur néerlando-tunisien au sourire ravageur.

Marwan Kenzari

 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !