Ce vendredi, la décision concernant le gel des avoirs de Johnny Hallyday ainsi que le droit de regard sur l'album posthume du chanteur, demandés par Laura Smet et David Hallyday, devrait être rendue par le tribunal de Nanterre. Une décision très attendue, déterminante pour la suite de cette bataille judiciaire qui déchire le clan Hallyday.

Ce vendredi 13 avril, le premier volet juridique de la bataille autour de l'héritage de Johnny Hallyday devrait être conclu par le tribunal de Nanterre, qui s'apprête à statuer au sujet du gel des biens immobiliers et des droit artistiques du rockeur décédé ainsi que du droit de regard de ses deux aînés, Laura Smet de David Hallyday, sur son album posthume.

Cette procédure, initiée par les deux plus grands enfants de Johnny Hallyday, déshérités entièrement dans son tout dernier testament, a été mise en route dans l'attente d'un règlement sur le fond de la succession du chanteur. 

L'héritage du rockeur sera-t'il gelé ?

Lors d'une audience devant la chambre des référés du tribunal de grande instance de Nanterre, le 30 mars dernier, les avocats de Laura Smet et David Hallyday avaient tenté de convaincre de l'urgence de geler les avoirs du rockeur, mort des suites d'un cancer des poumons en décembre dernier. Les conseils avaient alors dénoncé un montage financier douteux autour de la fortune de la star. Ce dernier avait en effet monté en Californie, où il résidait une partie de l'année, deux "trusts", des structures juridiques complexes du droit américain. Il avait également mis en place un testament rédigé en 2014 en conformité avec la loi américaine, afin de fondre tous ses avoirs en un seul trust au seul bénéfice de sa veuve, Laeticia Hallyday. 

L'album posthume de Johnny Hallyday au coeur de la discorde

Outre ce trust contesté, les aînés du rockeur demandent également à avoir un droit de regard sur l'album posthume de leur père, resté en partie inachevé à sa mort. Cet album, qui devrait sortir courant 2018, sera produit par la Warner Music France, la maison de disque de Johnny Hallyday, qui a opposé une fin de non-recevoir à la requête de Laura Smet et David Hallyday lors de l'audience du 30 mars dernier. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !