Harry, un sans papier?

La nouvelle est tombée ce matin. Harry a signé un contrat en or avec la start-up « BetterUp ». Cette société de coaching et de santé mentale, installée dans la Silicon Valley va l’accueillir comme « Chief impact Officer ». Mais, Harry comme tout étranger doit détenir une Green Card. Ce qui n’est pas le cas. Alors, il semblerait que le couple de Sussex ait trouvé un subterfuge. Le prince veut obtenir le visa O-1 qui est réservé aux personnes ayant des compétences «  extraordinaires » . Si cela fonctionne, c’est génial pour quelqu’un qui n’a pas brillé dans ses études supérieures. 

Rubriques

People