L'actrice, dont la société Goop vient d'être condamnée à une lourde amende, fait face à des ennuis judiciaires...

En démarrant Goop, l'actrice pensait ouvrir une nouvelle page de sa vie. Cette newsletter, devenue rapidement un blog, puis un site lifestyle, a rapidement rencontré le succès outre-Atlantique. À tel point que Gwyneth Paltrow n'a pas hésité à mettre entre parenthèses sa carrière d'artiste pour se consacrer à son site, malgré quelques apparitions dans la saga Avengers. Désormais, la femme d'affaires préfère se concentrer sur son business 2.0, qui toutefois ne fait l'unanimité.

En effet, la comédienne, qui a à coeur de promouvoir le bien-être et les médecines alternatives, vanterait les mérites de produits dont l'efficacité n'est en rien reconnue par les médecins. Il y a quelques mois, l'ex du chanteur Chris Martin proposait ainsi à la vente des oeufs vaginaux, censés améliorer la vie sexuelle en équilibrant les chakras. Sauf que ces oeufs ne seraient d'aucune utilité, pire, ils seraient dangereux. Résultat, plusieurs dizaines de plaintes ont déjà été déposées contre la société de Gwyneth Paltrow.

Et la justice vient de rendre son verdict : la société Goop a été condamnée à une amende de 145 000 dollars (soit près de 125 000 euros) pour publicité mensongère. Elle devra aussi rembourser les clientes qui ont acheté les fameux oeufs vaginaux. La facture risque d'être salée pour Gwyneth Paltrow. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !