Gérard Depardieu exige d'être payé des dizaines de milliers d'euros en cash pour apparaître à un festival

Faute d'avoir été payé à temps, l'acteur n'est pas apparu sur scène le temps d'un court discours qu'il devait prononcer pour la cérémonie de clôture d'un festival...

Gérard Depardieu est gourmand et surtout, il ne se déplace pas pour rien. Ce qu'il exige ? Des espèces sonnantes et trébuchantes, remises immédiatement. Les organisateurs du festival d'Antalya, dont la 54e édition s'est tenue dans la capitale turque, en savent quelque chose. 

 « Il voulait un paie­ment immé­diat et en cash »

Alors que Gérard Depardieu avait été invité sur scène le temps d'un court discours pour la cérémonie de clôture, la star a finalement décliné l'invitation. Pour sa venue, l'acteur avait exigé la somme de 80.000 euros, qu'il voulait recevoir en liquide avant de prononcer quelques mots. Des exigences qui ne se sont pas passées auprès des organisateurs du festival, comme l'explique une source proche du comité d'organisation au journal Le Monde« Il voulait un paie­ment immé­diat et en cash. Lorsque le comité a refusé, il a quitté la Turquie le soir même. ».

« L’ac­teur français a consommé, en quarante-cinq minutes, une large portion de koko­reç »

Et fidèle à sa réputation de bon vivant, en attendant la réponse des organisateurs du festival, Gérard Depardieu avait choisi de patienter... à table. «  Fidèle à son tempé­ra­ment d’épi­cu­rien, l’ac­teur français a consommé, en quarante-cinq minutes, une large portion de koko­reç puis il s’est régalé de moules et il a bu deux bières. Il a ensuite réglé sa note de 250 turkish liras (envi­ron 55 euros) sans lais­ser un centime de pour­boire », rapporte le journal turc Hurriyet.

Rubriques

People