Francis Lalanne gendarme !

Et non, ce n'est pas une blague ! Dès janvier prochain, le chanteur intégrera la réserve nationale de la gendarmerie. Francis Lalanne, qui n'a pas effectué son service militaire, a expliqué vouloir rendre au pays "ce qu'(il avait) refusé de lui donner". 

"Je vais rentrer au mois de janvier dans la réserve nationale de la gendarmerie ", a affirmé Francis Lalanne ce mardi sur Europe 1. Le plus sérieusement du monde, le chanteur a assuré "rentrer avec le grade de chef d'escadron", c'est-à-dire commandant de gendarmerie. Une décision mûrement réfléchie : "Quand j'avais 20 ans, j'étais objecteur de conscience et donc, j'ai refusé de faire mon service militaire et avec le temps et le recul que te donne l'âge, je me suis rendu compte que finalement je n'avais pas donné à mon pays. C'est comme si je devais quelque chose à mon pays que j'avais refusé de lui donner."

Le chanteur, qui dans sa jeunesse chantait "Fais-moi l’amour, pas la guerre", a rapporté avoir eu l'idée d'effectuer un "service national tardif" en écoutant un ami général, qui lui a conseillé d'intégrer la réserve nationale de la gendarmerie. "Je vais le faire vraiment. Je vais faire une semaine par mois pour vraiment rendre au pays le service militaire, ou plutôt le service que je ne lui ai pas rendu", a-t-il souligné.

Cet engagement, aussi étonnant soit-il, demeure toutefois dans la lignée de l'hommage musical que Francis Lalanne avait rendu à Arnaud Beltrame, gendarme tué le 23 mars dernier en prenant la place d'un otage lors de l'attentat du Super U de Trèbes. "Un homme est mort, Arnaud Beltrame. Et sur la photo, il sourit. Tant d'autres ont connu comme lui le même sort, le même drame. Et nous leur dédions les larmes que nous versons tous aujourd'hui", chantait alors Francis Lalanne en s'accompagnant à la guitare acoustique. 

Rubriques

People