Le 44e festival du cinéma américain de Deauville a pris fin ce week-end en couronnant le film « Thunder Road » du réalisateur Jim Cummings. Le film dresse le portrait d’un homme, simple policier de profession, dont le comportement étrange, politiquement incorrect, a déclenché l’hilarité des spectateurs Deauvillais.

Bien que quelques stars américaines se soient déplacées telles que Morgan Freeman, Joaquim Phoenix, Ben Kingsley ou encore l’actrice de « Sex and The City », Sarah Jessica Parker, le festival est à bout de souffle. 

Peu de retombées médiatiques, peu d’événements, et si peu de stars américaines. Beaucoup d’ennuis !

Il est vrai que la concurrence est rude avec La Mostra de Venise qui se tient en même temps que le festival de Deauville. La Mostra est désormais une référence dans le milieu du cinéma : La Mostra fait vendre, pas Deauville !

Festival de Deauville La fin ?

Et maintenant, le Festival international du Film de Toronto (connu sous le nom The TIFF) qui se déroule du 6 au 16 septembre est l’endroit où il faut se montrer : Lady Gaga au bras de Bradley Cooper ont fait le buzz pour l’avant-première du film « Une Star est née un dimanche soir », suivi de Lily-Rose Depp, de Cara Delevingne, de Salma Hayek, de Sienna Miller…toutes les stars du moment étaient là sans exception !

Alors que peut faire Deauville qui n’a pas le budget nécessaire pour rivaliser avec ces deux concurrents ?

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !