Evasion fiscale : Dany Boon se défend

Ce mercredi soir, Mediapart dévoilait plusieurs éléments laissant à penser que l'acteur français multipliait les investissements dans les paradis fiscaux, de manière à échapper à l'impôt français. Dany Boon dément. 

Ce jeudi, l'acteur et réalisateur français Dany Boon a pris la parole sur ses comptes Facebook et Instagram afin de répondre aux accusations d'évasion fiscale, portées par le site d'investigation Mediapart, la veille au soir. Dans une enquête vidéo, le média dévoile des documents qui prouveraient que le comédien aurait placé plusieurs millions d'euros dans des paradis fiscaux, entre 2014 et 2016. Une manière d'échapper à l'impôt français, alors que l'acteur a toujours assuré être un "patriote fiscal". 

"Depuis hier on m'interroge, je vais vous rassurer immédiatement", commence Dany Boon, avant d'assurer : "J'ai toujours payé, je paye et je paierai toujours tout l'impôt là où il m'est réclamé partout où j'exerce mes activités professionnelles et artistiques. Je suis fier d'avoir payé en France en 2018, sur mes revenus 2017, un impôt très important correspondant à un taux d'imposition de près de 50 %". 

Toutefois, les accusations de Mediapart portent sur des périodes antérieures à l'année 2017. Mais là encore, Dany Boon dément toute évasion fiscale, avant de terminer son post par une touche d'humour : "suite à une crise d'hypocondrie aiguë que je ne m'explique toujours pas, je n'ai déposé qu'un seul et unique testament et il est chez un notaire en France". Un tacle à Mediapart, qui dans son enquête accuse également l'acteur de ne pas vouloir soumettre sa succession aux règles françaises en la matière. 

Rubriques

People