Et Zlatan pleura

« Le retour de Dieu » avait-il déclaré la semaine dernière en parlant de son propre retour sous les couleurs de la sélection suédoise. Zlatan Ibrahimovic semble contrairement   à ce qu’il déclare ne pas avoir beaucoup changé : « Je ne suis pas là pour avoir mon propre show (…) Je ne suis qu’un morceau du puzzle parmi plein de morceaux de puzzle… Mais si vous me demandez, je suis le meilleur du monde ! ». Du pur Zlatan. Mais le joueur de Milan qui n’a pas joué en sélection suédoise depuis plus de 5 ans a craqué en évoquant l’un de ses deux fils qui serait triste de voir son ère le quitter pour rejoindre le groupe. Le grand Zlatan a fondu en larme ce qui a presque bouleversé son auditoire. Trop fort.

 

Rubriques

People