En prenant la défense de Woody Allen, Frédéric Beigbeder crée la polémique

En choisissant de rendre hommage à Woody Allen, accusé par sa fille d'agression sexuelle, le chroniqueur Frédéric Beigbeder a suscité l'indignation...

 

Ce jeudi 25 janvier, l'écrivain Frédéric Beigbeder avait choisi de consacrer son billet hebdomadaire sur France Inter à Woody Allen. Ainsi, après avoir fait l'éloge de l'oeuvre du cinéaste, le chroniqueur n'a pas hésité à prendre sa défense face aux accusations d'abus sexuels portés par sa fille adoptive, Dylan Farrow. Quitte à surprendre et scandaliser bon nombre d'auditeurs, Frédéric Beigbeder n'a pas hésité à déclarer : "Depuis que la semaine dernière, sa fille adoptive Dylan Farrow a réitéré ses accusations d'agressions sexuelles sur la chaîne américaine CBS, les amoureux de Woddy Allen subissent une pression infernale". 

Non sans ironie, l'auteur de 99 Francs a ensuite comparé le sort de Woody Allen à celui d'autres cinéastes accusés également de violences sexuelles. "Pourquoi pas effacer tous les films où Woody Allen apparaît ? Ridley Scott l'a bien fait avec Kevin Spacey sans choquer personne. Ou bien des manifestants pourraient tenter d'empêcher les projections des films de Woody comme avec Polanksi à la Cinémathèque."

Pour finir, Frédéric Beigbeder a invité le réalisateur à venir s'installer en France. "En tout état de cause il va devenir très compliqué pour Woody Allen de réaliser de nouveaux films, à moins de venir vivre en France. En France nous savons distinguer la vie personnelle de l'auteur de son oeuvre (...) Il y a deux Woody et l'homme privé ne nous regarde pas (...) Nous pouvons et nous devons séparer l'art de l'artiste".

Des propos qui ont provoqué la polémique sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où l'on pouvait lire : 

"Ce matin j'ai voulu faire l'intelligente et écouter France Inter plutôt que NRJ/Virgin sur la route du taf.

10 min et une chronique de Frédéric "séparons l'homme de l'oeuvre" Beigbeder plus tard, retour aux jeux à la con et aux parodies de chansons, merci bien", "Pour rendre hommage à un cinéaste les Frédéric Beigbeder et cie lient l'oeuvre et l'artiste. Pour défendre un pédophile les Frédéric Beigbeder et cie proclament la séparation de l'oeuvre et l'artiste #WoodyAllen #Polanski #TGBeigbeder #BalanceTonPorc #VirezLesPorcs @FranceInter".

Rubriques

People