Emmanuel Petit traîné en justice par sa fille

Après la diffusion d'une émission des Terriens du samedi, dans laquelle l'ancien footballeur Emmanuel Petit s'adressait à sa fille, cette dernière a décidé d'attaquer son père en justice pour diffamation. 

Venu faire la promotion de son livre "Dernier tacle" sur le plateau des Terriens du samedi, sur C8, Emmanuel Petit en a profité pour faire passer un message à sa fille Zoé. Un message est visiblement très mal passé, puisque cette dernière a décidé d'attaquer en justice son père pour diffamation. 

"Je ne la vois plus depuis un an et demi. Je l’embrasse très fort et j’en profite pour lui dire que je pense très fort à elle", déclarait l'ancien footballeur à propos de sa fille Zoé Petit, tout en précisant que s'ils ne pouvaient plus se voir, ce n'était pas sa faute. 

Un message qui a provoqué une vive réaction de la part de la jeune femme, qui dès le lendemain a traité son père de "menteur" sur les réseaux sociaux : "Comment te dire papa que t’as fait une grosse erreur, insulter ma mère et te faire passer pour une victime. Au lieu de mentir pour promouvoir ton livre, tu devrais relire tes derniers SMS du 1er août 2017 quand tu écrivais ne plus vouloir me voir en précisant bon débarras". 

Un message auquel l'ex-mari de l'actrice Agathe de la Fontaine n'a pas réagi. 

L'histoire aurait pu s'arrêter là, sauf que Zoé Petit aurait décidé de porter plainte contre son père, comme le précise à Closer l'avocate Béatrice Uzan, expliquant que les propos tenus par Emmanuel Petit se révélaient être "de la manipulation à l'état pur". "Elle a été envahie de SMS, de messages d'insultes sur Instagram provenant de fans de foot lui reprochant de ternir l'image de son père", explique le conseil. Afin de "rétablir la vérité sur cette affaire de famille", Zoé Petit aurait donc déposé plainte ce mercredi 13 février. 

Rubriques

People