Égypte : une chanteuse condamnée à deux ans de prison pour "incitation à la débauche" dans un clip

La jeune chanteuse égyptienne a écopé d'une peine de deux ans de prison et 480 euros d'amende pour "incitation à la débauche" suite à l'un de ses clips musicaux...

Ce mardi, une chanteuse égyptienne de 21 ans a été condamnée à une peine de prison de deux ans assortie de 480 euros d'amende pour son comportement dans le clip musical de l'une de ses chansons, jugé particulièrement suggestif, a commenté une source judiciaire.

Le réalisateur du clip de Shyma a lui aussi été condamné à la même peine de prison. La jeune chanteuse et Mohamed Gamal peuvent maintenant interjeter appel. 

Le 18 novembre dernier suite à un dépôt de plaintes contre son clip "Andy Zoroof", Shyma avait été interpellée par la police égyptienne. 

Dans le clip en question, la jeune femme multiplie les poses lascives. Pour le journal égyptien Youm7, cette séquence est "une leçon de dépravation aux jeunes". 

Rubriques

People