« Crinière de lionne » : la nouvelle Miss France accusée de racisme

Une expression qui a provoqué l'indignation des internautes sur les réseaux sociaux...

À peine élue, la nouvelle Miss France Maëva Coucke se retrouve au coeur d'une polémique, qui s'est emparée des réseaux sociaux peu de temps après l'annonce de son sacre.

Juste après avoir été proclamée Miss France 2018, la belle rousse a laissé échapper une petite phrase qui n'a pas du tout plu aux internautes. Maëva Coucke, interrogée sur le physique des dernières Miss France, a commenté : « Après une blonde, une brune, une miss à la crinière de lionne, pourquoi pas une rousse...? ».

C'est précisément cette allusion aux cheveux d'Alicia Aylies qui a provoqué la fureur de certains internautes sur la Toile. « Depuis l’es­cla­vage, la femme noire est anima­li­sée et compa­rée à des félins », a notamment fustigé l'un d'entre eux. « Ça te plai­rait qu’on te dise Poil de carot­te… Non mais ? », lui a rétorqué un autre Twittos. « La nouvelle Miss France est donc celle qui a parlé de 'crinière de lionne'. Et si le CSA lui reti­rait sa couronne? », est allé jusqu'a lancé Gilles Verdez, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste".

Maëva Coucke a tout de même pu compter sur la défense de quelques internautes, dont l'un a fait remarquer : « L’ex­pres­sion 'crinière de lionne' n'est pas utili­sée pour défi­nir que des cheveux afros. On l’uti­lise aussi pour décrire des cheveux de femmes blanches aux cheveux volu­mi­neux/bouclés, et c’est un adjec­tif mélio­ra­tif en plus. Vous trou­vez du racisme partout je suis désolé »...

Rubriques

People