Le rappeur français Rohff n'a pas digéré sa condamnation, mais surtout le peu de soutien qu'il a reçu de la part du monde du rap français. Il n'a pas hésité à le faire savoir dans un post instagram. 

Cela faisait trois ans que Rohff était en attente de son jugement et la sentence est tombée le vendredi 27 octobre. Cinq ans de prison ferme pour l'homme qui a agressé physiquement deux vendeurs d'une boutique du rappeur Booba. Rohff, qui n'a pas été emprisonné immédiatement, a publié depuis sa condamnation plusieurs photos accompagnées de déclarations. L'une d'entre elles a attiré l'attention des internautes. Et pour cause, le rappeur y règle ses comptes avec le monde du rap français.

 

Tout ce que j'ai apporté au rap fr durant toute ma carrière il me l'a jamais rendu et j'en ai rien à cirer, j'attends rien de lui... J'ai donné le respect au Rap fr en l'invitant en feat il a boecotté la collaboration pour ses interêts, laissant planer un sentiment de supériorité que j'ai surpassé par la suite. Le respect je le donne qu'une fois! Le rap fr divise pour mieux régner... J'ai vu le rap fr crée des amitiées,des collectifs mais ton succés attise la jalousie et crée de la rivalité cachée comme dévoilée, trahi par le temps.La reussite des uns fait la frustration des autres.Quand tu fais de l'ombre au rap fr il n'est plus ton ami il se joint à ton ennemi dans le but de t'atteindre...Le rap fr peut te tourner le dos a tout moment juste pour préserver une image qu'il renvoi qu'au public J'ai clairement pris les patins du rap fr quand on l'a attaqué on l'a jamais entendu me défendre, neutre dans les clash il m'a jamais liké ni reposté mes clips, mon actualité,ni appelé pour savoir comment j'allais pendant mes récents problémes judiciaires et médiatiques. Pour quelle raison? pour du rap🙈 Le rap fr se réjoui de ton malheur... je lui ai donné de la force sur fb et CPLS . Le rap fr n'a pas de face car il fait passer la musique avant les principes. Regardez Je sors tuerie sur tuerie les grosses radios rap ne les jouent pas ou alors à peine.Pourtant #Soldat brillerai dans n'importe quelle playlist à 1000% j'ai apporté beaucoup à ces radios avec mes freestyles d'anthologies mes classiques etTubes,ils me pénalisent avec ingratitude mais jouent des repris d'justice ! Ma vidéo de la pelle,mes sons inédits ont fait buzzer des sites rap fr qui font la pub de mes déboires judiciaires aujourd'hui.Bien joué! Le rap fr a grandi sur mes sons il s'est inspiré de moi il freestyle sur mes instrus et se voit incapable de répondre aux big up par peur d'être assimilé et blamé. Donc on se passera de lui,de sa jalousie, son égo,son hypocrisie,ses complexes de street crédibilité,de virilité,de reconnaissance etc...j'ai pas besoin de sa validation moi !! Qu'il soit reconnaissant ou pas je reste #ROH2F et mtn je n'ai que vous la #TeamRohff les Vrais de vrais et ca me va 😘

Une publication partagée par REALROHFF (@surnaturelbyrohff) le

Dans ce long texte publié sous une photo de lui-même à l'entrée du tribunal, le rappeur Rohff explique que le monde du rap ne lui a jamais rendu tout ce qu'il lui avait donné. "Tout ce que j'ai apporté au rap français durant toute ma carrière, il ne me l'a jamais rendu et j'en ai rien à cirer, j'attends rien de lui ", déclare-t-il. "J'ai vu le rap français créer des amitiés, des collec­tifs, mais ton succès attise la jalou­sie et crée de la riva­lité cachée, ajoute-t-il.

"La réus­site des uns fait la frus­tra­tion des autres. Quand tu fais de l'ombre au rap français, il n'est plus ton ami, il se joint à ton ennemi dans le but de t'attein­dre… Le rap français peut te tour­ner le dos à tout moment", enchaîne-t-il, visiblement écoeuré par ce monde qu'il dit ne pas estimer.

Rohff tire à vue

Personne n'est épargné dans cette longue tirade et même les radios sont visées."J'ai apporté beau­coup à ces radios avec mes free­styles d'antho­lo­gie, mes clas­siques et tubes, ajoute-t-il. Ils me péna­lisent avec ingra­ti­tude mais jouent des repris de justice ! […] Mes sons inédits ont fait buzzer des sites sur le rap français qui font la pub de mes déboires judi­ciaires aujourd'hui. Bien joué !"

Il termine son intervention en refusant de se laisser abattre par tous les acteurs du rap français, expliquant qu'il parvient jusqu'à maintenant très bien à se passer de lui. "On se passera de lui, de sa jalou­sie, son égo, son hypo­cri­sie, ses complexes de street crédi­bi­lité, de viri­lité, de recon­nais­sance etc… J'ai pas besoin de sa vali­da­tion moi !"

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !