Christian Quesada condamné

Jugé pour corruption de mineurs et détention et diffusion d’images pédipornographiques, l’ancien champion de l’émission des 12 coups de midi sur TF1 a été condamné ce mercredi à 3 ans de prison. 

En détention provisoire depuis mars 2019, Christian Quesada comparaissait depuis sa prison par visioconférence, en raison du confinement. A l’audience, seuls trois juges, le procureur et un greffier étaient présents, mais pas son avocat. Et pour cause, Christophe Camacho, l’avocat de Christian Quesada, a annoncé quelques heures avant l’audience “qu’il ne défendrait plus son client qui n’a cependant pas souhaité être assisté par un autre avocat”.

Le verdict prononcé a donc été l’emprisonnement de Christian Quesada pour trois ans, auxquels s’ajoutent cinq de suivi socio-judiciaire ainsi qu’une inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles (FIJAIS). Du côté de Céline Astolfe, l’avocate de l’Association Fondation pour l’Enfance qui s’était constituée partie civile, elle a exprimé son mécontentement concernant l’issue de l’affaire : “La justice est passée, mais je regrette profondément qu’elle n’ait pas rempli sa fonction pédagogique en l’absence de débat public. Ce fut une justice rendue dans la pénombre”. 

Rubriques

People