Chris Brown accusé de viol : le témoignage

Le rappeur Chris Brown, accusé de viol aux côtés de l'un de ses amis et de son garde du corps, est ressorti libre de sa garde à vue parisienne. La plaignante maintient quant à elle bien ses accusations de viol et évoque dans les médias des faits "horribles". 

 

La jeune femme qui a porté plainte pour viol contre Chris Brown a décidé de témoigner au micro d'Europe 1. Âgée de 25 ans, elle a déposé plainte vendredi dernier contre le rappeur américain, mais également contre son garde du corps et l'un de ses amis. Tous les trois auraient abusé d'elle dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 janvier, dans la chambre d'un hôtel de luxe à Paris. Un viol qui aurait eu lieu après une soirée passée dans une discothèque huppée des Champs-Élysées. 

"Ça a dérapé parce qu’il y avait de la drogue"

"Au début de la soirée, tout allait bien, il n’y avait aucune méfiance", raconte-t-elle. "Il y avait plusieurs filles, mais ça a dérapé parce qu’il y avait de la drogue, tout ça… À un moment donné, tout a basculé et, là, actuellement je me sens vraiment très très mal, je suis épuisée moralement et physiquement, je ne me sens pas en sécurité, j'ai l'impression qu’ils peuvent me faire quelque chose."

Celle qui se fait appeler Karima par souci de confidentialité dit craindre pour sa sécurité. "Ces personnes-là elles ont du pouvoir, elles peuvent se retourner contre moi. Je ne souhaite à personne ce que j’ai vécu : c’est quelque chose d’horrible. Ma vie a basculé en une fraction de seconde. J’ai besoin de soutien, qu’on m’écoute, que plusieurs femmes me défendent, parce que je suis sûre qu'il y a beaucoup de femmes qui sont dans la même situation, mais qui n’osent pas aller parler."

Placé en garde à vue à Paris durant deux jours, Chris Brown est ressorti libre sans faire l'objet de poursuites judiciaires ni de contrôle, tous comme les deux autres accusés. 

Rubriques

People