Le crooner est décédé le 31 septembre à l’âge de 94 ans dans sa villa près de Marseille.

À première vue, il était improbable que Charles Aznavour puisse être considéré comme un sex-symbol, et pourtant !

La présence scénique du chanteur (ses fans appelaient ses pas de danse le « love pixie ») a fait de lui un vrai crooner concurrent de Franck Sinatra. En 1990, au Royal Albert Hall de Londres, la police a du évacuer un public féminin hystérique.

Charles a écrit plus de 1200 chansons, vendu 180 millions de disques et joué dans plus de 80 films. Il ya vingt ans, le magazine américain Time l’avait élu « Artiste du siècle » devant Elvis Presley et Bob Dylan.

Il a toujours minimisé son côté séducteur. Mais, marié trois fois, il a connu Audrey Hepburn, Britt Ekland, Liza Minelli…

Ce jeune immigré d’origine arménienne (Charles Aznavourian de son vrai nom) est le fils d’un acteur russe et d’une mère chanteuse turque. Arrivé en France dans les années 20, Charles est né à Paris dans le Quartier latin en 1924. Ses parents travaillaient comme cuisinier et couturière pour gagner leur vie. Mais pas assez pour financer les études du petit Charles qui a dû quitter l’école à 9 ans. Il a commencé à arpenter les rues de Paris enchantant pour gagner quelques sous. Repéré par Edith Piaf, elle devint son mentor, l’hébergeant, l’aidant, lui apprenant le chant pendant près de 8 ans. Lui fut son chauffeur, son assistant…mais, jamais son amant.

Ce que l’on sait moins, c’est que pendant l’occupation allemande, Aznavour et sa famille ont caché des juifs dans leur petit appartement parisien. Il reçut le prix Raoul Wallenberg en remerciement pour ces faits de résistance.

Charles Aznavour s’est toujours battu contre les discriminations notamment l’homosexualité à une époque où la loi française condamnait les homosexuels.

Un homme courageux et libre !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !