Trois ans après avoir rompu avec David Guetta, Cathy Guetta est menacée d'une amende de 2 millions d'euros.

D'après le journal espagnol Diaro de Ibiza, l'ex-épouse de David Guetta a récemment mené de grands travaux dans la Villa Titanium, sa propriété d'Ibiza, sans avoir obtenu l'autorisation de la commune de Sant Josep de sa Talaia nécessaire à ces modifications. Quand il s'agit d'une immense demeure à 30 millions d'euros, mieux vaut faire attention à ce genre de détails...

Après son enquête, entamée en mai dernier, le conseil municipal a été en mesure de confirmer que Cathy Guetta avait réalisé ces travaux en toute illégalité, des travaux qui s'élèvent à 1,9 millions d'euros sur l'ensemble de la propriété. Parmi ces travaux figure un réaménagement des espaces extérieurs avec notamment un élargissement de la terrasse et de la piscine de 189 m². L'organisatrice de soirées aurait également modifié le "sous-sol de la maison principale" et opéré des transformations importantes sur les chemins menant à la résidence.

Composée de douze chambres, de douze salles de bain, d'une salle de gym, d'une salle de fête et d'un cinéma, la Villa Titanium est une maison luxueuse de 900 m², établie en "terre rurale commune". Cathy Guetta a deux mois devant elle pour se mettre en conformité avec la loi, c'est-à-dire faire légaliser les travaux qui ont été entrepris sans l'accord obligatoire de la commune.

En tous les cas, l'ex-épouse du célèbre DJ encourt au minimum une amende de 1 million d'euros, qui pourrait bien doubler en fonction de la tournure des événements. En effet, si les travaux peuvent être légalement approuvés, le montant de la pénalité devrait être compris entre 50% et 100% de la valeur des constructions. Si Cathy Guetta ne parvient pas à légaliser les travaux, ce montant sera compris entre 100 et 250%.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !