Carla Bruni a peur que « ça tombe »

Énième interview de Carla Bruni qui continue sa tournée de promotion pour son album Éponyme. Elle se livre dans la version espagnole du mensuel « Vanity Fair ». tous les sujets sont traités : son mari ; les déboires judiciaires de celui-ci ; sa vie à l’Elysée ; la musique bien sûr et son physique. Car n’oublions qu’avant d‘être chanteuse et femme de… Carla Bruni était top model. Alors ayant dépassé la cinquantaine, la star répond aux questions sur le temps qui passent sur son physique : « Je me considère comme une femme normale. La beauté est très relative. J’ai vu tellement de femmes magnifiques qui n’ont pas de charme… Savez-vous ce qui est vraiment sexy ? le charme ». Et la maman d’Aurélien et de Giulia n’hésite pas à évoquer la chirurgie esthétique : « Le Botox n’est pas bon à mon âge. À 30 ans oui, mais à mon âge le problème n’est pas les rides, mais tout garder à sa place. Vous pouvez mettre du Botox partout, mais ce qui tombe, tombe. En fait le Botox aggrave les choses ». 

Rubriques

People