Cardi B veut devenir nigériane

Depuis l’assassinat du général Soleimani en Irak par les États-Unis, la rappeuse Cardi B a exprimé sa colère contre l’homme d’état, Donald Trump. Elle souhaite désormais changer de nationalité.

Seulement quelques heures après le bombardement états-unien, la chanteuse Cardi B a révélé son souhait de devenir nigériane, selon le journal national, The Punch. La star états-unienne a d’ailleurs choisi minutieusement son nouveau prénom, originaire du sud-est du pays, Chioma.

Elle déclare sur le réseau social Twitter : « Ce n’est pas une blague. C’est triste, cet homme (Trump) met les vies des américains en danger. C’est l’acte le plus stupide qu’ait fait Trump… Je demande la nationalité nigériane ». La jeune femme n’a pas de lien particulier avec le géant d’Afrique si ce n’est qu’elle a effectué sa première visite dans le pays en décembre dernier. Durant son séjour, Cardi B a visité un orphelinat et a donné un concert en compagnie « des plus grands artistes nigérians » tels que Burna Boy, Tiwa Savage et Teni.

Bien que cette dernière soit motivée à changer de nationalité, elle ne répond pas aux critères d’attribution. N’étant pas née dans le pays et n’ayant pas des parents originaires de celui-ci. Les autorités nigérianes n’ont pas répondu à sa requête.

Rubriques

People