Bernard et Dominique Tapie séquestrés, frappés et ligotés

Quatre hommes cagoulés et portant des combinaisons noires se sont introduits dans la maison des époux Tapie à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) dans la nuit de samedi à dimanche. À minuit trente, Bernard Tapie et son épouse dormaient lorsqu’ils ont été réveillés par des lampes torches. Les malfaiteurs les ont frappés, attachés avec des câbles électriques et l’homme d’affaires a reçu un coup de matraque. Après le départ de ces derniers, la femme de Bernard Tapie est parvenu a retiré ses liens et est allée donner l’alerte chez une voisine. Après ce home-jacking très violent, Madame Tapie sur laquelle les agresseurs se sont acharnés en la frappant au visage a été transportée à l’hôpital alors que son mari a refusé de s’y rendre. Des bijoux, des bracelets, boucle d’oreille et montres ont été dérobés mais les quatre cherchaient un coffre-fort. La police judiciaire de Versailles a été saisie des investigations pour vol aggravé avec violences et séquestration. L’ancien ministre de 78 ans qui souffre d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage n’avait pas vraiment besoin de cela.

Rubriques

People