Bardot dézingue Macron

Après avoir reproché au président de la République de ne pas assez se soucier de la cause animale, Brigitte Bardot a de nouveau sévèrement taclé Macron, en lui reprochant de se comporter comme « un maître sans empathie, extrêmement lointain, avec un côté royal ».

Dès le début des manifestations, la comédienne de 84 ans n'a pas hésité à apporter son soutien aux gilets jaunes, en postant sur Twitter une photo sur laquelle elle arbore un filet jaune, aux côtés de son chien, lui aussi affublé d'une veste. « Je suis à fond avec eux !!!», a-t-elle également assuré la star dans Var Matin, tout en souhaitant « une bonne jaunisse » à Emmanuel Macron. 

Quelques semaines auparavant, l'actrice ne s'était déjà pas montrée tendre envers le chef de l'État en déclarant sur Europe 1 qu'il était « un Président en marche arrière pour ce qui est la protection animale ». 

Ce dimanche 2 décembre, Brigitte Bardot est allée un peu plus loin dans la critique, en déclarant dans le Parisien : « Macron tue les petites gens, ça me fait mal au coeur », tout en décrivant le président de la République comme « un maître sans empathie, extrêmement lointain, avec un côté royal ». 

« Macron a un charme fou. Il devrait être acteur ce type. Il a un physique agréable, il est extraordinairement séduisant », a-t-elle toutefois concédé, tout en concluant au sujet de Brigitte Macron, un brin acerbe : « Je l’ai trouvée tout à fait charmante. Ils ont beaucoup d’allure tous les deux. C’est très joli leur histoire. Mais je préfère deux mochetés qui donnent des résultats. Le gouvernement ne fait rien (elle épelle) : R.I.E.N ».

Rubriques

People