Arthur Bashung : il a lui aussi été déshérité par son père

À cause de la dernière épouse de son père, Arthur n’a rien reçu de son héritage. Neuf ans après la mort d’Alain Bashung, la deuxième femme du chanteur, Chantal, décide de revenir sur les évènements qui ont marqué leur fils.  

Même si, normalement, la loi française oblige les parents à léguer une partie de leur héritage à leurs enfantsréserve héréditaire »), il est cependant possible de “contourner” la loi française, selon Chantal.

Alain Bashung a tout légué à sa femme 

La succession de Johnny Hallyday a fait resurgir des souvenirs douloureux au sein de la famille Bashung. Ainsi, tout comme Laura Smet, le prénom d'Arthur Bashung ne figurait pas sur le testament de son père. Arthur déclare : « L’ac­­tua­­lité m’y fait penser, cela me met mal à l’aise. Je mets cela derrière moi, avec une certaine rancœur. Mais je ne suis pas prêt à en parler. Ma mère peut s’en­­tre­­te­­nir avec vous, avec mon accord ».

Chantal, mariée avec le chanteur pendant 18 ans, revient sur l'héritage de son ex-mari : « Alain avait laissé à sa veuve [la chanteuse Chloé Mons] tous ses droits d'auteur, bénéfices artistiques, biens, meubles et effets personnels ».

Eloigné de sa famille par sa belle-mère

Chloé Mons, mariée au chanteur en 2001, avait réussi à éloigner Arthur de toute sa famille. Alors qu’il vivait dans un studio appartenant à son père, il s'est retrouvé à la porte du jour au lendemain« les serrures avaient été chan­gées ». Chantal ajoute : « Il n’a même pas pu récu­pé­rer ses affaires. »

« un choix entre sa nouvelle femme et son fils »

Chantal raconte comment Chloé Mons a réussi à éloigner le père de son fils. Pendant près de 10 ans, les deux hommes ne se sont pas revus. Pour Chantal, cela ne fait aucun doute ; il avait fait « un choix entre sa nouvelle femme et son fils ».

Arthur reverra son père une dernière fois sur son lit de mort. Laissé de côté lors de ses funérailles, seuls quelques amis de son père l’ont épaulé dans cette épreuve : « une seule personne du métier est venue le voir : Nagui. Puis, à la sortie, Jean Fauque et Jean-Baptiste Mondino l’ont épaulé ».

Pire encore : Arthur n’a pas assisté à la mise en terre du cercueil de son père : « on lui avait donné un horaire pour l’in­hu­ma­tion au Père-Lachaise. Quand Arthur est arrivé, son père était déjà en terre ». 

« Arthur n'a rien eu. Aucun souvenir »

Arthur souhaitait notamment récupérer quelques souvenirs de son père, qu’il lui avait promis de son vivant : « Arthur avait demandé à récupérer une guitare qu'Alain lui avait promise, ainsi qu'une collection de 33 tours de rock qu'il avait mise de côté pour lui et des cassettes audio portant son prénom qui contenaient des enregistrements que père et fils avaient faits ensemble. Arthur n'a rien eu. Aucun souvenir ». Neuf ans après le décès du chanteur, le jeune homme de 34 ans est bouleversé par cette histoire.

Rubriques

People