Allison Mack accusée de faire partie d'une secte sexuelle : l'actrice de "Smallville" libérée contre 5 millions !

L'ancienne actrice de Smallville se trouvait en prison depuis plusieurs jours avant que la justice n'accepte finalement de la laisser sortir de sa cellule dans l'attente de son procès. 

L'annonce a fait l'effet d'une bombe. Allison Mack, ancienne comédienne de la série à succès Smallville, a été inculpée dans une affaire de secte exploitant des jeunes femmes comme esclaves sexuelles. Elle a finalement pu sortir de prison contre une caution de 5 millions de dollars. 

L'actrice a une nouvelle fois été entendue ce mardi 24 avril par la justice, qui l'a libérée contre une caution et placée en résidence surveillée, au domicile de ses parents en Californie. Allison Mack devra également porter un bracelet électronique. Des précautions qui s'imposaient étant donné que l'actrice américaine s'était une première fois enfuie au Mexique avant d'être interpellée et ramenée aux États-Unis, le mois dernier. Elle avait alors été arrêtée en compagnie du leader de la secte Nxivm, Keith Raniere. Les deux protagonistes sont soupçonnés d'avoir eu des relations sexuelles. 

Allison Mack a été mise en examen pour trafic sexuel et trafic d'esclaves. Elle plaide non coupable. Elle est accusée d'avoir recruté des femmes dans le but de satisfaire les désirs sexuels de Keith Raniere.

Rubriques

People