Affaire Weinstein : Emma de Caunes a témoigné pour sa fille

L'actrice a décidé de sortir de son silence malgré le traumatisme qu'elle a subi. Victime d'Harvey Weinstein, Emma de Caunes déclare avoir témoigné pour sa fille. 

 

C'est au début du mois d'octobre qu'éclatait le scandale Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles. Une affaire qui, depuis, a permis de révéler de nombreux autres scandales grâce aux témoignages de femmes victimes de violences sexuelles. Parmi les victimes de l'influent producteur, l'actrice Emma de Caunes. 

Victime d'exhibition sexuelle 

Et les accusations visant l'un des producteurs américains les plus puissants avait largement franchi les frontières américaines. Victime du producteur, la fille d'Antoine de Caunes avait également accepté de témoigner pour le New York Times en octobre 2017.

C'est en mai 2010 qu'Emma de Caunes rencontre pour la première fois le célèbre producteur au festival de Cannes. Quelques mois plus tard, il lui propose un « rôle féminin fort » à Paris, rôle qu'il lui propose de récupérer dans sa chambre d'hôtel. La comédienne raconte : « lorsque j'ai raccroché, j'ai entendu l'eau couler sous la douche. Je me suis dit : "Qu'est-ce qui se passe bordel, il prend une douche ?" ». 

La jeune femme décide tout de même de se rendre dans sa suite. Une fois arrivée, elle retrouve le producteur nu devant elle avec une érection. L'homme lui demande de s'allonger sur le lit, lui assurant que « plein d'autres femmes [avaient] fait ça avant ».

Choquée, l'actrice décide de s'en aller en claquant la porte. Dans les heures qui ont suivi, l'homme n'a cessé de l'appeler, en répétant « que rien n'était arrivé ».

« Il était temps que les choses bougent »

L'actrice de 41 ans était revenue sur cette expérience traumatisante au détour d'une interview sur Télé Star « je suis assez fière de l'avoir fait, car il était temps que les choses bougent. Mais je pense que nous n'en sommes qu'au début ». 

Suite à son témoignage, cependant, elle avait été déçue que la parole ne se libère pas plus en France. « Je pense que nous sommes aussi concernés en France. Je ne sais pas si c'est lié à notre culture, à la peur, à des silences achetés ? Je trouve curieux qu'il n'y ait pas eu de grosses révélations chez nous », avait-elle déclaré. 

« J'avais vraiment besoin du soutien de ma famille »

Elle a notamment admis que sa fille, Nina, était l'une des raisons pour lesquelles elle avait décidé de briser la glace« Cela n'a pas été facile de prendre la parole dans cette histoire traumatisante. J'avais vraiment besoin du soutien de ma famille. J'ai aussi beaucoup pensé à ma fille de 15 ans. Il faut faire place nette afin que pour cette nouvelle génération, la promotion canapé ne devienne pas un passage obligé ». 

Emma de Caunes est la mère de Nina, 15 ans, fruit de son union avec le chanteur Sinclair. Elle espère que son témoignage permettra de changer l'attitude de personnalités influentes et de libérer la parole, notamment pour les générations futures. 

Antoine de Caunes « fier d'avoir une fille comme elle »

Quelques heures suivant ces révélations, son père, Antoine de Caunes avait réagi lors de la chronique de l'émission Popopop « les femmes, et peut-être encore davantage dans le monde du spectacle, sont souvent victimes d'hommes de pouvoir, prédateurs sexuels qui abusent de leur position, et parfois des femmes tout court », avait-il déclaré. 

L'animateur avait félicité sa fille : « J'espère que l'exemple de cet aréopage de comédiennes aidera à libérer la parole d'autres victimes plus anonymes. Et voilà pourquoi, aujourd'hui, (...) je suis fier d'avoir une fille comme elle ». 

Rubriques

People