Y avait-il, derrière le scandale des agressions sexuelles de Harvey Weinstein, une omerta du milieu hollywoodien ?

Alors que les accusations d'agressions sexuelles pleuvent depuis plusieurs jours sur Harvey Weinstein, plusieurs acteurs sont accusés de l'avoir couvert, ce qui expliquerait que ces comportements soient restés secrets durant deux décennies (les faits reprochés remontent jusqu'à l'année 1997).

Dans le viseur du site The Wrap : les acteurs Matt Damon et Russell Crow, qui auraient fait pression sur le New York Times afin de les dissuader de publier un article sur les abus sexuels commis par le producteur américain. Sharon Waxman, journaliste du magasine en ligne, affirme également que les deux stars hollywoodiennes l'avaient appelée directement pour défendre Fabrizio Lombardo, chef de la branche italienne de la Weinstein Company, qui aurait "fourni" son patron en femmes.

Matt Damon a nié sa responsabilité dans l'affaire Weinstein, assurant que ce dernier l'avait prévenu que Sharon Waxman préparait un article à charge sur Fabrizio Lombardo, et qu'il avait simplement téléphoné "une minute"  à cette journaliste pour lui dire ce qu'il pensait de lui. Quant au New York Times, il a déclaré qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves à l'époque pour révéler ce sujet.

Autre acteur accusé d'avoir passé l'histoire sous silence : Ben Affleck, qui fut l'un des premiers à s'insurger contre le producteur suite aux révélations du New York Times. D'après l'actrice Rose McGowan, le comédien et cinéaste était parfaitement au courant des pratiques de Harvey Weinstein et a donc tenu un double discours en faisant mine de tomber des nues.

"Tu m'as dit, en me regardant dans les yeux après une conférence que j'ai été forcée de faire après l'agression: 'Nom de dieu, je lui avait dit d'arrêter de faire ça'", a-t-elle écrit sur Twitter après une publication lui disant d'aller "se faire foutre".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !