Adèle Haenel accuse Christophe Ruggia

Une fois encore, le monde cinématographique est secoué par un nouveau scandale sexuel. Dans un article publié par Mediapart ce dimanche 3 novembre, c’est l’actrice française Adèle Haenel qui accuse le réalisateur Christophe Ruggia “d'attouchements et de harcèlement sexuel”.

gée de 12 ans aux débuts des faits, la comédienne décide aujourd’hui de sortir du silence. Elle déclare à Mediapart : “Je suis vraiment en colère. Je veux raconter un abus malheureusement banal, et dénoncer le système de silence et de complicité qui, derrière, rend cela possible”. Ces accusations font suite à une enquête de 7 mois menée par le journal au cours desquels une trentaine de personnes ont été interrogées et ont confirmé les faits.

C’est en 2002 que les faits se sont déroulés. Dirigée par le réalisateur Christophe Ruggia, âgé de 35 ans à l’époque, Adèle Haenel aurait été victime d’attouchements et de harcèlement sur le tournage du film Les Diables. La régisseuse générale du film évoque des rapports “anormaux” entre la jeune actrice et le réalisateur. Des accusations auxquelles Christophe Ruggia a réagit par l’intermédiaire de ses avocats : “Il réfute catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d’attouchement sur cette jeune fille alors mineure”.

Rubriques

People