A force de vouloir avoir le nez parfait, celui-ci ne lui sert plus à rien... En effet, Chloe Khan ne peut plus respirer correctement à cause de ses chirurgies à répétition.

La starlette s'était essayée à la télévision. Sans succès. En 2010, Chloe Khan avait voulu participer à la version britannique de X Factor. Elle s'était fait virer du programme après seulement deux émissions, pour avoir fait un peu trop la fête avant un tournage. Puis elle avait participé à Big Brother en 2016.

 

My new bikini store opens in a couple days 💚 #unikorni #chloekhan #nomakeup #unikornibikini

Une publication partagée par 🌴Chloe Khan🌴 (@chloe.khan) le

Je me suis réveillée pendant l’opé­ra­tion. C’était un désastre […] ». Et le résul­tat est à l’ave­nant : « Je dois me mettre du ruban adhé­sif médi­cal sur le nez 20 heures par jour. Je ne peux plus respi­rer ou sentir par le nez main­te­nant

Aujourd'hui, la jeune femme a fait fortune en créant une société qui propose du sexe par webcam. Un business lucratif, qu'elle facture 55 euros la minute selon ce qu'elle a déclaré au Daily Mail. Si bien que Chloe Khan serait aujourd'hui multimillionnaire. De l'argent dont elle a une utilité toute particulière : la chirurgie esthétique. 

 

Bath time with my gooodies from @yorkshiresoap 💓 @yorkshiresoap

Une publication partagée par 🌴Chloe Khan🌴 (@chloe.khan) le

En effet, en quelques années, la jeune femme a complètement changé de physique après de multiples opérations. À seulement 24 ans, la liste des opérations subies est tout simplement impressionnante : le nez refait à plusieurs reprises, elle s'est fait gonfler les lèvres, augmenter les seins et les fesses. En tout, Chloe Khan a dépensé plus de 110.000 euros.

 

only ever trust @misshudsonsaesthetics on the face 🙌🏾 @misshudsonsaesthetics

Une publication partagée par 🌴Chloe Khan🌴 (@chloe.khan) le

Dernièrement, encore insatisfaite de son nez, la Britannique avait décidé de subir une nouvelle rhinoplastie. Une mauvaise idée, comme elle l'explique à l'émission This Morning. "Ma première rhino­plas­tie c’était chez un chirur­gien britan­nique conser­va­teur et mini­ma­liste. Il ne voulait pas que j’ai l’air bizarre mais moi je voulais un petit nez. Ils n’ont pas voulu faire ce que je voulais", explique-t-elle. "J’ai cher­ché un nouveau chirur­gien pendant deux ans sur Insta­gram. Il avait l’air incroyable. J’ai envi­sagé d’autres options mais, il était vrai­ment le meilleur du monde, et comme il était en Ukraine, j’y suis allée", sûre "qu’il ferait exac­te­ment ce que je veux".

 

Pick up the phone bby

Une publication partagée par 🌴Chloe Khan🌴 (@chloe.khan) le

Malheureusement l'opération a tourné au désastre. "Je me suis réveillée pendant l’opé­ra­tion. C’était un désastre […]. Je dois me mettre du ruban adhé­sif médi­cal sur le nez 20 heures par jour. Je ne peux plus respi­rer ou sentir par le nez main­te­nant". Pour corriger tout ça, la Britannique devra à nouveau passer sur la table d'opération...

 

🌴loving #khaki at the min . What's your fave colour ?

Une publication partagée par 🌴Chloe Khan🌴 (@chloe.khan) le

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !