Une journaliste sportive annonce sa transidentité

C’est une première en Grande-Bretagne. Nicky Bandini est la seule journaliste sportive ayant fait son coming out trans.

“J’ai écrit mon dernier article sous le nom de Paolo Bandini. Désormais, je signerai Nicky”, annonce-t-elle dans une vidéo publiée sur Twitter ainsi que dans un texte rendu public par le Guardian. Elle raconte alors sa transition, comme “une aventure” : “Une partie de moi pensait que parler de la dysphorie contribuerait peut-être à la faire fuir. Une autre partie attendait que le monde s’arrête. Mais le monde ne s’est pas arrêté, même les jours où je l’aurais souhaité. Ma dysphorie ne s’est pas non plus arrêtée. J’avais peu de choix - abandonner la vie, ou trouver une nouvelle manière d’avancer. J’ai choisi le deuxième chemin”.

Nicky Bandini est transgenre, mais aussi journaliste sportive. Un milieu qu’elle décrit comme peu accueillant pour tous ceux qui ne sont pas des hommes hétérosexuels. Elle rappelle que sa transidentité n’a aucune incidence sur son travail et sur sa faculté à analyser un match sportif. Elle appelle au respect et à la gentillesse envers elle et toutes les personnes trans. De nombreux confrères l’ont félicitée pour son coming-out.

Rubriques

Médias