Un journaliste porte plainte contre Ferrand

Richard Ferrand se retrouve visé par une plainte, déposée par un journaliste à son encontre. La raison ? Le député La République en Marche l'a bloqué sur Twitter !

Richard Ferrand a réussi à s'attirer les foudres d'un journaliste, mécontent d'avoir été bloqué sur Twitter par l'élu LREM. Guillaume Tatu, reporter indépendant, a déposé plainte contre le président de l'Assemblée nationale pour une raison pour le moins surprenante, qui pousse le journaliste à s'estimer victime de "discrimination". Le député du Finistère l'a bloqué sur le réseau social Twitter. Selon Guillaume Tatu, il s'agit d'une "restriction à sa liberté d'être informé et de pouvoir informer le plus grand nombre", étant donné que le compte de Richard Ferrand est "un profil d'intérêt général". 

Le reporter indépendant ne serait pas le seul à avoir fait l'objet d'un blocage sur les réseaux sociaux par Richard Ferrand. "D'autres journalistes ou certaines organisations syndicales comme la CGT ont également été bloqués par le président de l'Assemblée nationale. C'est une discrimination fondée sur des opinions politiques. Cela pose un problème d'inégalité à l'accès à l'information", souligne dans Le Parisien l'avocat de Guillaume Tatu, Me Derambarsh. 

Rubriques

Médias