Une école de mode raciste !

L’école de mode new-yorkaise, Le Fashion Institute of Technology, a présenté ses excuses au sujet d’un défilé jugé raciste par plusieurs observateurs et mannequins.

Durant la Fashion Week de New-York, une école de mode a été accusée de racisme pour avoir fait défiler des mannequins avec d’immenses fausses lèvres rouges, de faux sourcils touffus et de grandes oreilles noires imposantes. L’un des modèles, Amy Lefevre qui devait défiler avec ces accessoires a déclaré qu’elle était “très mal à l’aise” et a ajouté qu’ils étaient “clairement racistes” mais les organisateurs ont expliqué que “ce n’était pas un problème de se sentir mal à l’aise pendant 45 secondes”.

De nombreux observateurs ont vu dans ces accessoires, le personnage imaginaire Sambo, un petit garçon noir souvent représenté aux Etats-Unis avec des traits caricaturaux, notamment des lèvres très rouges et de très grandes tailles. Devant l’ampleur de cette affaire, la présidente du FIT, Joyce Brown, a officiellement présenté ses excuses, ce mercredi, dans une lettre transmise à l’AFP : “à ceux qui ont participé au défilé, aux étudiants et à tous ceux qui ont été choqués par ce qu’ils ont vu”.

Rubriques

Médias