Une cyberattaque contre des journaux

Ce samedi, plusieurs journaux outre-atlantique ont été visés par une cyberattaque retardant leur distribution à travers le pays. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs de l'attaque. 

Une attaque extérieure

Selon plusieurs sources, l’attaque serait due à la propagation d’un virus nommé “Ryuk”, un ransomware (logiciel exigeant une rançon pour accéder aux fichiers bloqués) lancé en dehors des Etats-Unis.

En ce qui concerne l’objectif de cette cyberattaque, il semblerait que l’intention été de mettre hors service les réseaux de distribution plutôt que le vol d’informations. Menée contre le groupe de distribution Tribune Publishing, cette attaque a fortement perturbé l’impression et la distribution des grands quotidiens américains.

Une action de grande envergure

A l’heure actuelle, une enquête a été ouverte afin de connaître les coupables et les intentions de cette cyberattaque. Tout ce que l’on sait c’est que de nombreux grands quotidiens ont été touchés, dont le Los Angeles Times, le Wall Street Journal ou encore le New York Times.

Pour l’instant, aucun vol d’informations n’a été constaté. Néanmoins, l’enquête permettra de déterminer précisément les intentions des auteurs et de renforcer au mieux la sécurité de ces grands groupes.

Rubriques

Médias