Taylor Swift n'est pas contente et le dit!

Taylor Swift, comme beaucoup d’artistes, avait vendu ses droits musicaux (compositeur, auteur et interprète) en 2005 au Label Big Machine Label Records qui lui a permis à l’époque de toucher une jolie somme d’argent en droits d’entrée. Bien entendu, le label lui reverse des droits chaque année en fonction de ses passages télé, radios… Il gère aussi le catalogue de l’artiste. Mais, Big Machine Label Records vient d’être cédé à un autre label, Itaca Holdings, dirigé par Scooter Braun. Un jeune homme que Taylor Swift n’apprécie pas. Elle a déclaré n’avoir pas été averti de cette cession et a même décidé de la contester. Les raisons invoquées sont d’ordre artistique : « Comment mes musiques écrites dans ma salle de bain, peuvent-ils être gérées par cet homme ? » En fait, la chanteuse aimerait récupérer son catalogue et ses droits à moindres coûts. Ce que refuse bien entendu le nouveau Label. Scooter Braun a d’ailleurs ironisé en précisant qu’une jurisprudence permettait aux artistes de récupérer leurs droits 35 ans après la signature avec un label. Pour Taylor Swift, ce sera donc en 2040 !

Rubriques

Médias