“Sept à huit” accusé de “blackface”

L’émission de TF1, “sept à huit” est au coeur d’une polémique sur les les réseaux sociaux où elle est accusée de “blackface” pour avoir maquillé un témoin en noir.

L’émission de TF1 a été accusée d’un blackface pour avoir maquillé un témoin en noir. L’animateur Harry Roselmack a répondu à la polémique en expliquant que c’était pour “préserver l’intérêt du témoin”. Sur le plateau, l’émission a souhaité faire le “Portrait de la semaine”, en invitant une jeune fille victime de viol et ancienne prostituée qui parle de son parcours dans un livre coécrit avec son père intitulé “Papa, viens me chercher”.

De nombreux internautes ont trouvé inadmissible le comportement de l’émission qui aurait pu simplement flouter la fillette qui avait été coiffée d’une perruque afro et maquillée en noir. Le producteur Elephant & Cie a déclaré : “La priorité de la production a été de préserver et protéger l’anonymat du témoin. “Sept à huit” ne floute jamais la partie portrait de l’émission. Personne ne peut dire aujourd’hui quelle est l’origine de cette personne et c’est ce qui importait à la production”.

Rubriques

Médias