#SelonlIGPN, le nouveau hashtag contre les violences policières

Le hashtag #SelonlIGPN est né sur Twitter pour dénoncer de façon ironique les violences dont font preuve les forces de l’ordre.

Steve Maia Caniço, qui avait disparu le soir de la Fête de la musique à Nantes, a été retrouvé mort dans le fleuve. Tout semble accuser les forces de l’ordre, qui avaient dû intervenir lors d’un concert. Une altercation entre elles et les participants avait eu lieu et plusieurs jeunes étaient tombés dans le fleuve. Mais Steve ne savait pas nager selon ses proches, et son corps a été retrouvé cette semaine. Le rapport de l’IGPN à ce sujet indique qu’aucun lien ne peut être établi entre la disparition de la victime et l’intervention des forces de l’ordre.

Sur Twitter, un nouveau hashtag a alors vu le jour : #SelonlIGPN. Les internautes l’utilisent pour publier des photos qui montrent des violences policières. En légende, ils écrivent tous une phrase ironique pour dénoncer l’IGPN qui dédouane la police, concernant l’affaire de Steve. Par exemple, Guillaume Meurice publie la photo de 4 policiers qui frappent à coups de matraque un homme agenouillé dans la rue. En légende, il indique : “SelonlIGPN, ces policiers pratiquent un massage relaxant à l’huile de Jojoba”.

Rubriques

Médias